• Ambre

De l’art de prendre des notes

Mis à jour : 27 mai 2019

L’autre jour, je relisais pour la première fois depuis avril 2016 les notes de mon voyage au Népal, dans le but d’en faire un « livre photo » (chose que j’ai donc décidé de faire pour chaque voyage depuis cette date). Cela m’a fait réaliser qu’aussi bien que se présentent à notre esprit nos apparents souvenirs, nous finissons toujours par mettre de côté ces petites anecdotes clés.  

Jour 3, 14 avril 2016 - au moment d’aller se coucher, ma lampe frontale a éclairé une ENORME araignée à côté de nos matelas.  Vincent.F a fini par la transpercer avec un bâton de randonnée utilisé comme lance. Avons beaucoup ris (mais aussi beaucoup crié). Nuit pas très sereine car peur que la cousine éplorée de la défunte araignée vienne venger son âme.
Carnets de notes officiels des notes whatsapp locales des ami.e.s lointain.e.s

Je ne prends jamais aucune note lors de mes voyages et je ne l’ai fait pour ce trek que parce que Camille et Maroussia y accordaient de leur côté un temps tout particulier. En relisant aujourd’hui cet ensemble, je comprends mieux pourquoi.

On ne fait plus vraiment d’albums photos aujourd’hui, je crois, de nos parcours. Ce qui nous semble encore si frais dans nos mémoires tend forcément, sans être trop fataliste, à s’estomper avec le temps (« mais si tu te souviens, le petit hôtel là, vachement sympa mais un peu trop proche de la route, même que le gars nous n'avait pas fait payer le petit déj, comment il s’appelait déjà ? »)


Ce sont peut-être même ces petits détails uniques qui font la saveur si particulière de nos épopées. Je n’pense pas qu’il faille y dédier beaucoup de temps, ou beaucoup de lignes. Mais j’aurais voulu pouvoir aujourd’hui en savoir plus, sur les aventures (bien nombreuses) de mes grands-parents, de la même façon que j’aurais aimé qu’ils s’en souviennent assez bien pour me les raconter. Je ne suis pas sûre qu’Instagram, Facebook, qu’un dossier photo rapidement chargé sur le cloud, permettent réellement de retracer une histoire.

Jour 5, 17 avril 2016 - Tous KO aujourd’hui. Avons écouté Les lacs du Connemara à midi pour se redonner du courage et parce que seule chanson kitsch en stock.

Au Kirghizistan, je me souviens de nos moments de perdition en plein centre de Bishkek, je me souviens de nos nuits chez les bergers austères et de nos randonnées, mais aujourd’hui, j’aurais aimé y lire mes ressentis sur le moment. Il en va de même pour toutes ces randos avec les garçons, ou ce mois au Brésil. Se souvenir n’est pas la même chose que se confronter à son ressenti d’alors : Aujourd’hui, tout a été lissé, raisonné, classé. C’est toujours drôle, mais ça perd en authenticité. Il manque des petits détails, ceux qui semblent insignifiants à présent mais qui nous ont parus dignes d’être mentionnés alors. Il manque un peu d’épice.

Jour 7, 19 avril 2016 - Longue journée de marche et longue nuit. Dormi avec Camille qui était malade. Bien dormi à part ça, j’ai rêvé que je faisais du surf avec Justin Trudeau.
Jour 11, 23 avril 2016 - J’ai cru que cette journée ne finirait jamais, JAMAIS. Dans le désert du Mustang, il y avait un tel vent de face. Ai passé la journée à ruminer. A la fin, quand la pluie (pour la première fois du trek !) a commencé à tomber, j’ai fini par sortir mes écouteurs et enclencher ce que Dam appelle « le mode machine ». Le soir, sommes arrivés à Marpha, dernier village tibétain. Avons bu du cidre local (qui ressemble plus a de la liqueur de pomme) dans une vieille bouteille en plastique re utilisée. Quelle soirée mémorable (...)


Mes parents ont noté certaines phrases « mémorables » justement, de quand j’étais petite (de type « Mais je ne veux pas faire pipi dans la mer, je vais mouiller les poissons »). Et je me dis avec le temps, que sans tomber dans la névrose inverse de la peur chronique de l'oubli, noter ces choses quelque part, c'est garder le souvenir un peu plus vivant. 

© 2018 - Textes et photos par Ambre Josse.  Portrait photo de présentation par Mademoiselle Moutarde
Copyright Déposé - La reproduction, même partielle, des contenus des pages de ce site sans accord préalable est interdit

Join My Mailing List